Publié par : Nicolas | 26 octobre 2007

Trombinoscope gonflé

Microsoft vient d’allonger 240 millions de dollars pour se payer… 1,6% de Facebook, LE réseau social qui monte et rogne des parts à MySpace, jugé parfois trop « ado » et déjà bien pollué par la publicité clandestine (inserée dans les commentaires) et le pillage de comptes. 

Google et Yahoo! étaient de la partie mais n’ont pu surenchérir sur cette offre, qui valorise la start-up de Mark Zuckerberg à 15 milliards de dollars (!!!) alors que son chiffre d’affaires ne dépasse pas les 150 millions à l’heure actuelle…

Bulle Internet, es-tu de retour ?

L’effet communautaire semble continuer à plaire 

Facebook a déjà joué un rôle politique dans la campagne sénatoriale aux Etats-Unis. En France l’investissement politique des réseaux sociaux reste encore timide. Les marques n’ont pour le moment pas encore commencé à s’y faire actives.

Alors que Second Life ne passionne plus vraiment, il semble que la toile ait trouvé une nouvelle coqueluche. Jusqu’au prochain caprice bien alimenté en buzz ?

Publicités

Responses

  1. Sans compter que la valorisation dont tout le monde se gausse est d’autant plus virtuelle qu’elle n’engage que… Facebook et Microsoft.

    Comme le souligne très bien John Murrell, ce n’est pas parce que je décide de te vendre 0.000001 % de Noal, Inc. à 10 € (et que tu me fais l’honneur d’être acquéreur) que je vaux tout de suite 1 milliard…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :