Publié par : Nicolas | 13 novembre 2007

Le match Entreprise 2.0 vs Web 2.0

Ben Gardner, qui dans la vie de tous les jours est blogonaute et a une passion pour le consulting, a proposé un match intéressant dans son blog afin de bien distinguer les pratiques du Web 2.0 et le cas particulier de l’Entreprise 2.0 : 

– Utilisateurs : millions contre centaines

Alors que le Web 2.0 se contente d’une faible proportion de participants, l’Entreprise 2.0 réclame une implication plus massive.

Etat d’esprit : loisirs contre travail

Ca n’a l’air de rien, mais dans votre vie privée vous faites ce qui vous plaît sans contrepartie, alors que dans l’entreprise vous faites ce pour quoi on vous paie. 

Structure : parité contre hiérarchie

Si nous sommes pairs, la collaboration est bien plus spontanée que s’il existe un rapport hiérarchique. 

Attitude : gratuite contre intéressée

Dans la vie privée on échange des informations bénévolement, alors que dans l’entreprise on se pose toujours la question « et ça me rapporte quoi ? ». 

Adhésion : pro-Web contre mix-Web

Dans le Web 2.0, les participants sont enthousiastes, dans l’Entreprise 2.0 on trouve toutes sortes de profils, du gourou au technophobe. 

Visibilité : anonyme contre reconnaissance

A priori, on suppose que noyés dans la foule, les actifs du Web2.0 sont plutôt anonymes. Dans l’Entreprise 2.0, la participation est une composante de la stratégie personnelle de carrière (pourquoi vous croyez que je poste ce billet, franchement ?). 

Société : public contre privé

Dans le Web 2.0, on choisit ce qu’on dit, et même sous quelle identité on le dit. Dans l’Entreprise 2.0, tout est public et toute information rattachée à vous peut être remontée. 

Culturel : liberté d’expérimentation contre encadrement

Dans la vie privée, on peut faire toutes les expériences que l’on veut, alors que dans l’Entreprise 2.0 vous devez utiliser les outils que l’on vous donne et souvent même faire avec ce qu’on vous dit. 

Alors ne confondons pas Web 2.0 et Entreprise 2.0 comme je l’ai fait plus haut à propos de Ben : les ressorts de l’un ne sont absolument pas les ressorts de l’autre.  

Mais peut-être voyez-vous d’autres oppositions frontales ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :