Publié par : Bénédicte | 10 décembre 2007

Internet détrône la télévision chez les jeunes Européens !

Faut-il se réjouir de cette nouvelle ?

On apprend en effet aujourd’hui que les jeunes européens (10 pays interrogés) de 16-24 ans, selon une étude menée par l’EIAA (European Interactive Advertising Association) passent en moyenne 15 heures par semaine sur Internet, contre 13 heures pour le petit écran… Cette progression se répercute naturellement sur les autres médias puisque 28% avouent lire moins les journaux, 22% écouter moins la radio… Que penser de cette évolution ?

D’un point de vue « médiatique » et commercial, que les publicitaires se rassurent ! Les annonceurs de produits de grande consommation prévilégieront toujours la mi-temps du quart de finale de la coupe du Monde de rugby, les « pauses Téléthon » ou « Star Academy » qui sont les grands rendez-vous médiatiques du PAF, quel que soit le prix à y mettre !

D’un point de vue sociétal, le bilan est plus inquiétant :

Quand on cumule le temps passé sur Internet et sur la télévision, que reste t-il pour autre chose ? A l’évidence, lecture, activités sportives ou loisirs culturels trinquent… Ainsi, 30% des sondés estiment lire moins de livres, 22% faire moins de sport… « On peut visiter le Louvre ou lire un roman sur Internet », me direz-vous ! Certes, on peut … mais d’abord le plaisir est-il vraiment le même ? Feuilleter les pages d’un bon vieux livre en les annotant si on le souhaite, revenir sur un chapitre, admirer une oeuvre originale dans un musée de face, de profil, grandeur nature… n’est-ce pas à cet instant que l’émotion peut naître ? Que les sens peuvent être touchés ?

Et surtout, il serait intéressant de savoir comment les internautes utilisent leurs 15 heures hebdomadaires sur Internet.. et là, il y a fort à parier que MSN, Facebook, You Tube ou les sites de vente en ligne rafflent la mise.

Alors 15 heures sur Internet (certes actives), 13 heures devant son écran (plutôt passives)… cela est ni plus ni moins un enjeu de publicitaires cupides. Ce qui m’importe, c’est bien plus la qualité des contenus proposés par les deux types de médias et surtout la façon dont ils sont consommés…

Publicités

Responses

  1. Salut Alexis,
    Le paramètre temps/volume sur Internet est crucial – 15 heures bien utilisées peuvent remplacer plusieurs mois ou années ! Tu connais le proverbe : 1 année internet compte comme les années chiens ( 1=7). La seule limite que j’y vois est la servilité – Tant que l’on sent que l’on avance avec Internet, pas de raison de s’en priver – Lorsque l’on sent l’addiction guetter et que lk’on tourne en rond il faut se sevrer – Après tout, c’est exactement le même phénomène avec les emails en entreprise ou les black(crack)berrys.

    A bientôt

    alex


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :