Publié par : Nicolas | 12 décembre 2007

ADSL Zeppelin

Ce n’est pas la reformation du mythique groupe de rock sur Internet, mais une annonce très originale qui a un petit côté steampunk, ce mouvement futuriste qui place à l’époque victorienne un développement technologique très avancé mais centré sur la mécanique et la vapeur (une sorte de futur avec l’œil dans le rétro, si on peut dire : les univers pleins de machines extravagantes de Jules Vernes, Steamboy ou Wild Wild West en sont de bons exemples tout comme l’excellent roman/concept album La Mécanique du Coeur de Mathieu Malzieu du groupe Dionysos).

Rétrofutur ou futur tout court ?

 

  

Un ingénieur iranien installé en Suisse, Kamal Alavi, est en train de développer avec des chercheurs helvètes et britanniques le projet X-Station pour permettre l’accès à Internet en haut débit à un coût abordable et avec des délais de déploiement très rapides car il n’y a pas de câbles à poser.

Le principe ? Utiliser un dirigeable d’environ 100 m de long, doté de panneaux solaires pour fournir l’énergie nécessaire à sa motorisation et à son électronique embarquée. L’appareil serait géostationnaire à 21 km d’altitude, il permettrait de couvrir un rayon de 1 000 km (!) pour peu que le relief ne soit pas trop important. Il ne reste plus qu’à s’équiper d’un récepteur au sol pour bénéficier de la connexion. 

De plus, le dirigeable permettrait d’autres transmissions : téléphonie, télévision, radio… à un tarif bien moins élevé que le lancement d’un satellite !

stratxx.jpg

Utopique ? Certes, il faut encore régler des questions techniques importantes, comme la résistance extérieure du ballon, ou construire un moteur capable de résister aux fortes poussées du vent. Mais les Ecoles polytechniques de Lausanne et Zürich planchent sérieusement dessus, elles ont déjà commencé les tests avec un premier dirigeable de 10 m. 

Ce type d’installation ne serait disponible qu’à partir de 2012 mais a un intérêt particulièrement élevé pour les pays dont la population est concentrée sur les zones côtières et qui souhaiteraient que le haut débit parvienne à l’intérieur de terres étendues, où la population est plus dispersée. Le Sénégal et L’Algérie se sont d’ailleurs montrés d’ores et déjà intéressés. 

Certes, au début ce genre de projets inspire certainement des jeux de mots douteux qui va de « une nouvelle bulle Internet » à « y’en a qui planent vraiment » en passant par « en voilà un qui ne manque pas d’air, il est vraiment gonflé« , mais Ariane a peut-être du mouron à se faire si elle perd le fil juteux des télécoms !

Publicités

Responses

  1. Et juste pour le plaisir des yeux, quelques liens sur le design steampunk :

    – des montres réalisées par Haruo Suekishi
    – de très beaux claviers d’ordinateur
    – un incroyable ordinateur portable
    au design soigné


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :