Publié par : Nicolas | 11 avril 2008

Storytelling

Un excellent essai de Christian Salmon, spécialiste des arts et du langage au CNRS. Il y étudie l’influence de ce qu’il appelle « un hold up de l’imagination », à savoir le choix délibéré de mettre en avant des histoires (stories, pleines d’émotion, de raccourcis et de clichés) plutôt que des éléments factuels que l’on peut appréhender avec la froide raison. Sous-titré « la machine à fabriquer les histoires et à formater les esprits », il aurait pu aussi être intitulé : la vie comme un scénario.

 

 

Bien documenté et plein de références (un peu trop parfois, mais elles sont au service de la démonstration), ce livre montre bien la tendance de fond qui fait rentrer la communication et les médias dans un nouvel ordre narratif, qui ressemble pour un peu à s’y méprendre aux traditions orales ancestrales, avec ce que cela compte comme valorisation du mythe et de l’enchaînement narratif. 

 

Les champs étudiés :

          marketing : du produit au logo, puis du logo aux contes d’entreprise ; de l’image de marque à l’histoire de marque

          l’invention du storytelling management : comment mobiliser les émotions par les récits partagés

          management des années 2000 : les ressorts de l’ego émotionnel et la nouvelle donne managériale (injonction au changement, challenge permanent, changement des modes de persuasion)

          story capitalism : quand l’entreprise devient sans cesse mouvante, décentralisée et nomade dans un monde en mutation accélérée

          la stratégie de Shéhérazade : des spin doctors aux story spinners, quand le storytelling devient la clé de la conquête du pouvoir et de son exercice aux Etats-Unis

          la convergence Pentagone / Hollywood dans l’entraînement et le recrutement militaire

          quand la marque USA remplace la diplomatie américaine : mise en scène, création d’une réalité de toute pièce 

 

Et une conclusion sur l’impact de ce nouvel ordre narratif en France, en particulier un court décryptage des histoires de Nicolas et Ségolène lors de la campagne présidentielle de 2007. 

 

Un ouvrage bien utile pour comprendre ce mouvement de fond de la communication politique, institutionnelle et de marque qui vise à toucher l’opinion là où elle est la plus sensible : non pas à la tête, mais au coeur. Trouvable dans toutes les bonnes merceries !

 

Publicités

Responses

  1. Désolé désolé mais je ne suis absoluement pas d’accord avec vous !! D’ailleurs j’ai fait un billet sur storytelling tellement je trouve que ce livre enfonce des portes ouvertes… Je vous invite à lire le post suivant http://www.comm1media.fr Je serai ravi de pouvoir débattre avec vous !

  2. Effectivement, Storytelling ne brille pas par sa finesse (cf. les articles consacrés au bouquin sur nonfiction.fr : http://www.nonfiction.fr/article-312-quand_on_a_un_marteau_tout_ressemble_a_un_clou.htm). Mais les critiques faites par comm1media me semble assez injustes et/ou déplacées (ce livre n’enfonce pas des portes ouvertes pour tout le monde… il y a des publics très divers; cela reste un essai, un livre de vulgarisation à destination du grand public).

  3. Ce bouquin est une mine de références : rien que pour ça, il a de la valeur. Si on affectionne les essais critiques, il en a encore plus.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :