Publié par : Bastien | 20 mai 2008

Mai 2008 : sous les blogs, la contestation

Le plan de redressement du Monde, qui prévoyait 130 suppressions de poste dont environ 90 de journalistes, a eu un effet étonnant. Les salariés ont (hommage à mai 68 dont on fête les 40 ans ?) pris la parole, un peu par la force, en créant un blog pour exprimer leurs messages et manifester leur mécontentement, leurs attentes, leurs désillusions.

Ils ont ainsi créé le premier mai 2008 le blog Presse en Colere, qui a déjà un grand frère américain, sorte d’exutoire aux professionnels de la presse outre-Atlantique.

L’édito de Presse en Colère est clairement positionné sur la lutte : Ni les assemblées générales, ni les grèves, ni les discussions de couloirs ne suffisent à nos envies d’orage. Alors bloguons ! Résistons ! Secrétaires et journalistes, coursiers, informaticiens, documentalistes et éditeurs, gens de plume ou gens d’image, ce blog est à nous !

Car la démarche diffère du frère américain : il s’agit de diffuser les revendications, de relayer quotidiennement l’état des négociations avec la direction, la tenue des assemblées générales et de laisser les troupes dire leurs états d’âme, car le Monde a connu 3 jours de grève et même (une première pour le quotidien vespéral !) un jour sans parution.

Le plan de licenciement semble abandonné pour le moment, mais la rigueur budgétaire semble toujours à l’ordre du jour et les négociations continuent. Les salariés du Monde cherchent probablement avec ce blog à s’attirer un capital sympathie, à mieux s’organiser et à disposer d’un porte-voix plus puissant. Un exemple intéressant d’usage des technologies web 2.0 pour une communication ‘sauvage’ des salariés sur leur entreprise.

Ce blog a été ouvert aux contributions extérieures et on remarque que la rédaction veut se montrer solidaire de l’AFP, accusée récemment par le député UMP Frédéric Lefebvre de pratiquer la censure.

Extension du domaine de la lutte ?

Publicités

Responses

  1. A ce sujet, un dossier intéressant d’Entreprise & Carrières
    cette semaine sur le e-syndicalisme. Un choc générationnel pour la génération tract papier et pour la plupart des DRH…

    L’exemple du blog de la CFDT Brit Air semble être un exercice intéressant quant à la liberté de ton, même si l’emploi de pseudos montre encore la timidité des salariés.

  2. Fort bien. Mais Mai 68 n’a pas le monopole de la protestation… que dire de mai 88…

    http://ysengrimus.wordpress.com/2008/05/28/mai-68-mai-88-mai-08-%e2%80%93-des-graffitis-de-l%e2%80%99ere-intermediaire/

    Paul Laurendeau


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :