Publié par : Laurent | 9 juillet 2008

Ci-git Versac… le début de la fin ?

La « blogosphère » a la douleur de vous faire part du décès du blog de Versac au cours de sa 5e année, suite à un arrêt du coeur de son activité, survenu après une série d’attaques rapprochées.

Depuis quelques semaines, Versac souffrait en effet d’Apathite aigue et de crise de de Morandinisme violentes, qui l’ont poussé à mettre fin à ses jours plutôt que de continuer à se battre. Le traitement à base de Birenbaum en comprimés s’est révélé plus néfaste que salutaire. Il n’avait plus la force de survivre dans cet espace pourtant extrêmement vaste, pour ne pas dire infini, qu’est Internet, où les égos luttent pour exister – même si tous s’en défendent – au sein d’un tout petit espace réduit de la notoriété et de visibilité.

Versac, qui se défend d’être devenu un blogueurinfluent (espèce plus médiatique que réelle) était pourtant parmi les blogs politiques les plus lus en France, et forcément parmi les plus estimés/décriés. De sa notoriété, son audience et ses prises de positions est née une pseudo-guerre à coup de commentaires et billets avec des journalistes et des journalistes-blogueurs.

Si l’impertinence est de bon ton pour se faire connaitre, elle se heurte aux égos de certains…

Je n’ai nullement l’intention de résumer la guéguerre qui vient de faire un mort. 20 minutes s’en charge parfaitement . Je n’en juge ni les causes, ni les conséquences. Versac prend sa décision pour des raisons précises qu’il expose dans le Figaro. Libre à lui.

Ce qui m’intéresse dans cette actualité, c’est qu’elle marque selon moi à coup sûr un virage important dans le phénomène « blog ». Les blogs se structurent et s’industrialisent, autour de thématiques fortes, et existent aujourd’hui dans le paysage médiatique français. Ils répondent à des attentes de lecteurs qui cherchent une information ou un ton plus décalé, moins formaté que celui distillé par les médias historiques (et les versions web des médias classiques en font partie). Le blog AFP MediaWatch relaye d’ailleurs les interrogations d’une stagiaire au Tampa Tribune qui remet en cause l’idée d’un traitement neutre et impartial de l’information. Ce débat ne fait que commencer.

Le phénomène blog n’est plus à démontrer. En revanche, ce qui doit être encore et toujours répété, c’est cette idée que les blogueurs ne sont que des individus qui partagent sur la toile des idées, des réflexions, etc. Avec des dérives : l’affaire Maître Eolas a même marqué, comme le note Narvic, un virage important : un blog est devenu la source originelle d’un information reprise par les médias (le monde et l’AFP), alors que jusqu’à présent on a toujours assisté à l’inverse.

Dans ce paysage médiatico en pleine évolution, difficile de se faire une place, de s’organiser, de redéfinir des limites claires (or nous aimons bien avoir des cases dans lesquelles compartimenter… ça nous rassure). L’arrivée de nouveaux média « pros » tellement proches du blog (rue89, backchich, lepost) montre tout ce petit monde est en pleine évolution. Pour le moment, les parties prenantes se jaugent et pensent s’affronter : journalistes, journalistes blogueurs, blogueurs classiques, blogueurs professionnels, blogueurs spécialisés…

Mais la décision de Versac – peut-être plus tôt que prévu – va certainement faire passer le monde du blog dans une autre dimension. Comme Fred Cavazza, je partage l’idée que cette évolution se fera dans la douleur.

Il y a de la place pour tous les supports d’information : presse, radio, télévision, web 1 puis web 2.0 et les blogs. Pour créer un nouvel équilibre et que chacun trouve sa place, il va falloir jouer des coudes.

La bataille commence. Ce n’est que le début… pour certains, est-ce le début de la fin ?

Publicités

Responses

  1. Comme je l’expliquais au ournaliste de 20minutes, ce n’est pas cette guéguerre à la noix qui m’a poussé à arrêter, mais bien, simplement, un ennui, une absence de plaisir à bloguer, assortie de nuisances de ce style.

    J’ai juste soif de redevenir blogueur, et pas juste un personnage médiatique, qui tient un blog.

    votre analyse d’une guerre qui existerait, et qui aurait fait un mort, est donc totalement fausse, et très trompeuse. Elle s’arrête totalement à la surface.

  2. Merci Nicolas pour votre précision.
    Néanmoins, et en relisant mon billet, j’ai bien parlé d’un « arrêt du coeur de son activité » pour expliquer votre décision.
    En soulignant l’impact des diverses attaques – mais peut-être que je me trompe – dans votre choix. J’ai tout de même du mal à croire (et je ne semble pas être le seul) que celles-ci ne pèsent pas dans votre décision.

    Et je parle bien de « guéguerre » ou « pseudo-guerre » pour évoquer les relations blogueurs / journalistes qui agitent le microcosme dans lequel tout ceci se déroule, conscient que ceci est entretenu par les journalistes et les blogueurs.

    Alors, certes, le reste de mon billet évoque ce que vous appelez « les remous en surface » en des termes guerriers. Une guéguerre montée en épingle médiatique si vous voulez.. Mais à l’image de nombreux billets que vous avez lu comme moi, force est de constater que chacun cherche aujourd’hui sa place. Les journalistes doivent accepter et aprendre à composer avec des blogueurs qui ont bati leur notoriété avec patience et à coup de billets réguliers, et qui drainent avec eux des lecteurs que le journaliste devenu blogueur aimerait arriver à toucher (il n’y a qu’à comparer les commentaires de feu votre blog et ceux du blog de JM Apathie).

    De leur côté, certains blogueurs ont eux aussi obtenu une notoriété – interviews, citations en tant qu’experts, etc. Ils ont crée des personnages médiatiques, dont ils semblent revenir pour se recentrer sur leur plaisir de base : l’écriture

    Nul doute tout de même que les questions d’égo jouent énormément dans tout ceci.

    Je garde néanmoins présent à l’esprit votre précision comme quoi votre motivation est avant tout personnelle (ennui, absence de plaisir de bloguer).

    En attendant d’avoir le plaisir de vous lire ailleurs prochainement


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :