Publié par : Laurent | 11 juillet 2008

Violences Conjugales : ne restons pas muets

Clotilde Courau, Didier Bourdon, Claude Perron et le réalisateur Olivier Dahan, ont mis leurs talents en commun pour réaliser pour Amnesty International un film dénonçant les violences conjugales.

Comme expliqué par Amnesty, en détournant les codes du muet, ce film amplifie l’horreur du silence qui entoure trop souvent les violences domestiques souligne l’importance d’oser dire “stop“ pour briser ce silence insoutenable.
Le message final “En France, 1 femme décède tous les 3 jours suite aux violences conjugales” veut mettre un terme à l’idée reçue selon laquelle la violence contre les femmes fait partie d’un passé révolu, pour inciter chacun à réagir.

Si le film est indiscutablement poignant, je me demande néanmoins si le parti-pris visuel d’un film en noir et blanc et muet ne va pas nuire au message qu’il délivre. Ce film est-il finalement accessible à tous ? Ne risque-t-il pas de rebuter aux premières images ?

Je sais que la critique est facile, surtout quand on n’a rien de mieux à proposer. 

Le film a le mérite d’exister, et c’est pour cela que je me fais autant que possible le relais de ce message.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Publicités

Responses

  1. je suis heureuse d apprendre cette super nouvelle enfin un film en plus avec didier il faut ouvrir les yeux

  2. bcp de femmes sont sous emprise cela n arrive pas qu aux autres ni aux plus faibles ou moins cultivées-beaucoup de personnes disent cette phrase horrible genre quand on pousse quelqu un à bout c est normal! non un homme n a pas le droit de dominer de maltraiter une femme ce n est pas de l amour mais de la possession ces hommes sont des pervers narcissiques des paranoïaques qui sont capables de tuer ils se nourrissent de l énergie vitale de l autre pour se sentir plus fort se sont des lâches.

  3. ces femmes sont triplement maudites non seulement elles vivent l enfer en silence sous les menaces mais de plus leur parole n est ni entendue ni reconnue l homme violent arrive à se faire passer pour quelqu un d agréable en société et bien souvent il est protégé par sa famille ce sont de redoutables manipulateurs qui se posent en victimes et essayent d aliéner leur femme

  4. des les premiers signes de violence partez ces hommes ne changent pas pire ils s aggravent et vous êtes en danger

  5. Les grandes douleurs sont silenceuses, il faut briser ce silence. Pourquoi ce choix de style rebuterait-il ?
    Au mieux il est tres bien compris, au pire il intrigue et attire l’attention.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :