Publié par : Nicolas | 15 octobre 2008

Wild wild web : pris dans la toile du buzz

La chaîne action et supense 13ème Rue propose une bonne enquête sur la toile du net du ouèbe qui voit parfois s’enfler des rumeurs, et où circulent à grande vitesse photos et vidéos. C’est le buzz, décrypté par plusieurs acteurs. Car oui, le web a changé nos vies, nos moyens de communiquer, de nous montrer.

Personnalités : presque tout se retrouve en ligne, même ce que la presse people a refusé de publier parce qu’elle ne veut pas s’attirer les foudres d’un lectorat si la cible est trop populaire comme par exemple Laure Manaudou (oui oui, manifestement il y a encore du lourd en stock).

Politique : il n’y a plus de off comme l’ont appris à leur dépens Rachida Dati, Ségolène Royal, Alain Duhamel, Bernard Kouchner et bien évidemment Nicolas Sarkozy.

Entreprises : la multiplication d’espaces communautaires peut regrouper rapidement les mécontents qui donneront ainsi plus de voix à leur protestation.

Particuliers : on peut être vite parodié alors que l’on faisait une vidéo que l’on croyait positive (Ghislain le fan de Star Wars, Mathieu Vaidis et son CV vidéo), les données personnelles que l’on laisse sur Facebook ou MySpace sont également consultables par d’autres : opinions politiques, photos personnelles sont consultables par les collègues ou la famille.

Un peu catastrophiste, le reportage s’appuie sur des exemples précis et parfois un peu trop emblématiques, mais c’est pour mieux expliquer les risques dans un monde virtuel si foisonnant. Il n’y a qu’à voir le nombre de blogs, de vidéos mises en ligne par jour, de profils sur les principaux réseaux sociaux pour bien comprendre à quel point il a pris de l’importance.

Il faut en revanche modérer les propos sur les blogueurs, présentés comme veilleurs du net, cinquième pouvoir autoproclamé, personnages influents à l’égo surdimensionné… et surtout capables de « châtiment instantané » pour ruiner la cyber-réputation d’une personne ou d’une entité. Cette présentation un peu en noir et blanc mérite d’être tempérée ou simplement d’être prise au second degré.

Quelques leçons à retenir du reportage :

  • ce qui choque ou fait rire a plus de retentissement sur Internet
  • le buzz ne se maîtrise pas et peut avoir un effet inverse (Powéo et sa publicité avec Sébastien Chabal se rechargeant dans une prise électrique)
  • on ne peut pas « nettoyer » le web réellement, car il garde toujours trace, en revanche il stratifie
  • il faut se montrer très réactif et travailler « à façon », c’est un travail de professionnels
  • on ne laisse personne approcher son téléphone mobile et son contenu, pourtant on ouvre son profil Facebook aisément à différentes communautés : schyzophrénie ou inconscience ?
  • qui n’a jamais reçu un élément « viral » par courrier électronique ? qui n’a jamais fait suivre cet élément ? Oui, nous sommes tous un peu complices.

 Et si j’ai raté la diffusion ? Et si je ne suis pas abonné ? Pas de panique, la vidéo est aussi disponible en ligne sur le site de 13ème Rue.

 

Et parce que chez 3d on va plus loin :

Quel est votre profil 2.0 ? Effectuez le test Sociogeek.

Pourquoi sommes-nous si impudiques ? Une analyse de Dominique Cardon sur le blog d’André Gunthert.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :