Publié par : Alix | 24 octobre 2008

Le lectorat de la presse féminine et de lifestyle fidèle au papier !

Si la presse française est en mauvaise santé, le secteur de la presse magazine tirait pourtant jusque là son épingle du jeu. En 2007, les Français étaient même les champions du monde de la lecture de magazines avec plus de 2 millions d’exemplaires vendus par an* ! Mais il semblerait que la gangrène gagne du terrain…D’après l’étude Outlook for magazine Publishing in the Digital age réalisée par PricewaterhouseCoopers, en partenariat avec l’APPM, le secteur de la presse magazine dans le monde, connaîtra une assez faible croissance annuelle (3,5 %) dans les 5 prochaines années ( 2,7 % de croissance par an en France).

Multiplication des gratuits, facilité d’accès à l’information sur Internet, indifférence des jeunes pour les journaux, saturation du marché, etc. sont autant de facteurs qui expliquent ce phénomène…

 

Notre presse magazine va-t-elle donc se réduire comme peau de chagrin ? Difficile à dire mais en tous cas une chose est sure, les lecteurs privilégieront de plus en plus les supports digitaux (e-paper, mobile, etc.) au papier. Quoique ? Toujours selon l’étude de PWC, il existera des disparités selon le type de magazine.

En effet, il ressort que les lecteurs de magazines féminins et de lifestyle sont moins intéressés par des contenus en ligne que les lecteurs de contenus sportifs et masculins. Cela reflète, je pense, une réalité. Les lecteurs de la presse sportive et masculine (des hommes en majorité, on s’en doutait) cherchent un accès rapide et efficace à l’information. Chez la femme amatrice de presse féminine et de lifestyle, un véritable « rituel » s’installe. La lecture de son magazine préféré est un plaisir, un moment de détente. La lectrice feuillette le magazine à son rythme, elle corne une page car une information, un article attire son attention, elle en discute avec son entourage, elle y trouve des connivences avec son mode de vie, elle pose le magazine, le reprend plus tard, l’emporte dans son sac, partage des informations avec ses amis, note une idée, etc. La lecture devient presque un loisir. Ici, le web n’a pas sa place…

 

Un peu facile ou cliché me direz-vous mais….véridique non ?

 

* Source : étude annuelle AEMP

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :