Publié par : Nicolas | 23 janvier 2009

Pratiques journalistiques : comprendre, découvrir, essayer

La presse française réfléchit à son avenir en ce moment : montée en puissance d’Internet comme média de référence, usage croissant des réseaux sociaux (Twitter et Facebook en particulier) au détriment de l’information traditionnelle, des revenus publicitaires insuffisants, Google accusé de siphonner les revenus des médias web (100% web ou bien version web des médias classiques)…

Dans toute cette agitation, voici quelques actualités marquantes qui permettent d’avoir un éclairage différent :

L’Express.fr a tenté une curieuse expérience baptisée l’Odyssée de l’info : inviter des blogueurs d’horizons divers à rédiger des articles à l’occasion de son numéro 3001, pour comprendre les différences ou similitudes de traitement entre journalistes et blogueurs. Pendant plusieurs jours, leurs articles ont été mis en ligne sur le site de l’Express.fr et la variété comme la qualité des contributions est assez étonnante : on trouvera toutes les contributions ici. Un blog des coulisses permet de voir ce qui s’est passé durant les conférences de rédaction et le ressenti de chacun. Une expérience qui fera peut-être des émules ?

Un nouvelle étoile montante de la blogosphère, Aliocha, décrypte sur son blog quelques pratiques journalistiques, qu’elle connaît bien puisqu’elle est journaliste dans la vraie vie. Si ses positions sont assez partisannes et le ton plutôt incisif, le travail pédagogique est toutefois de qualité et les échanges dans les commentaires sont vifs. On lira avec attention ce qu’est un « off« , l’art du titre de presse, la vérification des sources, ou encore comment un journaliste écrit son article.

Le blogueur politique Authueil en veut furieusement à Vendredi, l’hebdomadaire lancé par Jacques Rosselin (il a fondé Courrier International) qui reprend des informations du web pour les mettre en kiosque. Le magazine s’était montré très partisan dans ses choix, définissant à l’avance une opinion et une ligne rédactionnelle, puis allant ensuite à la pêche de données qui viendraient soutenir le parti pris d’origine. Manifestement, ça n’a pas tellement changé. Pour un magazine au positionnement étrange (personne ne sait tellement quelle est la cible, sauf peut-être la même que le bulletin ultra-local : on l’achète pour voir si on est dedans) et à la santé financière vacillante, on en vient à se demander quelle image cela donne du « journalisme ». 

Une expérience collective qui commence à prendre de l’ampleur : aaaliens (Auteurs & Agrégateurs Associés), une veille collective et éditorialisée (petite introduction de chaque lien) faite par des blogueurs et de journalistes français qui partagent ce qu’ils apprécient en ligne. Voilà une façon originale de faire découvrir d’autres horizons. Small Info est dans une optique similaire et bénéficie d’une belle interface. Ce journalisme de liens, qui ne crée pas de contenu mais sert de poteau indicateur, a débuté en France avec MediaLinks (ancêtre d’Aaaliens) et regarde avec intérêt ce qui se passe outre-Atlantique, en particulier le succès du Drudge Report ou de Publish2. Politico fait même plus fort encore, puisque ce que les internautes ont le plus apprécié (par vote) est ensuite publié et imprimé.

Et bien sûr, le tout sur fond d’Etats Généraux de la presse écrite, qui arrivent à leur terme et qui prévoient diverses aides sans révolutionner réellement le secteur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :