Publié par : Anaïs | 18 février 2009

Le Monde selon K… à lire ou à boycotter ?

« – Tu l’as lu ?
– Non et toi ?
– Non moi non plus… »
Difficile de trouver quelqu’un qui l’ait vraiment lu ! Et pourtant ce n’est pas faute d’en entendre « parler ». Il semblerait qu’on le survole plutôt bien volontiers qu’on ne le dévore et tout porterait à croire qu’on peut « parler » d’un livre sans l’avoir lu… en tout cas, c’est ce que je m’apprête à faire mais la vraie question serait : ce livre vaut-il vraiment la peine d’être lu ?

Après 3 semaines de violente polémique, le soufflé commence tout juste à retomber… et dieu sait s’il est monté haut vu le nombre d’articles que la sortie de ce livre a généré… (au risque de me faire taxer de « manque de données chiffrées destinées à appuyer mes propos », impossible de vous fournir de statistiques précises tant les références à cette « affaire » sont innombrables. Je vous promets avoir sincèrement essayé d’entreprendre un décompte exact… mais j’avoue m’être découragée devant l’ampleur de la tâche…).

pean

Bref je me permets donc d’insister sur l’impressionnante hauteur atteinte par notre soufflé car je suis personnellement encore sous le coup de la petite séance de question-réponse à laquelle le principal intéressé s’est plié il y a quelques temps au sein de l’hémicycle…
La prestation presque théâtrale du  « chevalier blanc », comme certains aiment à le prénommer, a manqué de peu de m’arracher une petite larme tant le ton de sa voix et l’ensemble de son attitude m’ont semblé sur le point de décrocher un prochain Molière.

A la façon dont l’homme se défend corps et âme contre son détracteur, nous commun des mortels (ou pauvre naïve, c’est comme on veut…) avons encore envie de croire en l’espèce humaine et de garder confiance en l’être désintéressé pourfendeur des grandes causes !
A condition de parvenir juste deux minutes à faire abstraction de la « profession » actuelle de Bernard Kouchner, on serait presque tenté d’aller directement mettre ce brûlot sur le bûcher et son auteur avec comme le faisaient alors ces bons vieux extrémistes de l’Inquisition ! Fort heureusement pour Pierre Péan et pour nous, cette période de l’histoire est définitivement révolue…
Revenons à nos moutons ou plutôt à notre soufflé. Il faisait vraiment peine à voir sur les plateaux des journaux télévisés le pauvre french doctor montré du doigt, vilipendé en public, et même « sali » comme il le dit lui-même ! Pourtant, on ne peut s’empêcher de s’interroger sur le bien-fondé des différentes « accusations » portées par M. Péan, la vivacité de la réaction de M. K étant en partie responsable de la hauteur atteinte par le fameux soufflé.
Pour K., tout cela ne serait que « jalousie »…
Pourrait-il s’agir d’un vulgaire règlement de compte ?
En ce qui concerne Pierre Péan, L’Express mentionne que, déjà enfant, le trouble-fête adorait attirer l’attention… Alors joli coup de pub ? Compilation impressionnante des pires affabulations ? Relais des propos nauséabonds d’innombrables jaloux ?
On ne saura sans doute jamais vraiment la part de vrai dans tout ça… alors je rechigne à me plonger dans ce qui ne pourrait être qu’une simple affaire de personnes.
Tout cet étalage de faux sentiments donne la désagréable sensation d’un « too much » des deux côtés et surtout d’être pris pour des c… . En tout cas, l’acte d’achat me donnerait l’impression de faire une fleur à M. Péan et M. Kouchner qui ont, je pense, suffisamment fait parler d’eux ! Personnellement je compte bien m’en passer…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :