Publié par : Laurent | 10 mars 2009

Jacques Brel aurait-il twitté ?

Personne ne le saura jamais. En revanche JCFrog nous livre une version parodique et très geek de « ne me quitte pas », qui devient pour l’occasion « ne me twitte pas ».

Et ce n’est pas son seul tube …

L’autre succès de cet « artiste », c’est une chanson d’actualité autour de la Loi Hadopi sur l’air du « déserteur » de Boris Vian.

Dommage qu’il soit trop vieux pour faire la Nouvelle Star !

Publicités

Responses

  1. Sur le Net, sans prétention,
    Je n’ai aucune réputation.
    Que je surfe et que je n’bloggue pas,
    De Twitter je ne me sers pas !
    Je ne fait pourtant de tort à personne
    En n’publiant pas ma vie d’homme en somme.
    Mais les brav’s geeks n’aiment pas que
    L’on soit adsl sans eux,
    Non les brav’s geeks n’aiment pas que
    L’on puisse pas vivre comme eux,
    Je passe pour un ours mal léché,
    Auprès d’mes potes et d’leurs PCs.

    Le jour de la fête d’Internet
    J’écoute la musique à tue-tête.
    Si certains voudraient que j’publie,
    Je préfère vivre au fond d’mon nid.
    Je ne fais pourtant de tort à personne,
    Si mon téléphone est antique en somme.
    Mais les brav’s geeks n’aiment pas que
    On ait pas un iPhone comme eux,
    Non les brav’s geeks n’aiment pas que
    On ait pas un iPhone comme eux,
    Je ne surfe que de chez moi…
    Même le Wifi, j’l’utilise pas.

    Quand j’croise un blogueur malchanceux,
    Qui a déplu à ces netteux;
    J’lui rappelle qu’il l’ abien charché,
    En publiant sa vie privée.
    Je ne fait pourtant de tort à personne,
    En laissant secrète ma vie en somme.
    Mais les netteux n’aiment pas que
    L’on puisse rester au chaud sans eux,
    Non les netteux n’aiment pas que
    Ce soit privé à tous même eux,
    A croire qu’ils veulent m’abonner,
    A tous les flux, pour me noyer !

    Pas besoin d’être Jérémie,
    Pour voir l’avenir qui m’est promis,
    Si sur le net je ne viens pas,
    L’ANOE me rattrapera,
    Je ne fait pourtant de tort à personne,
    En pensant qu’un homme n’est pas qu’une somme…
    Cdeux qui pensent n’aiment pas que
    L’on suive une autre route qu’eux,
    Non ils pensent et n’aiment pas que
    L’on suive une autre route qu’eux,
    Internet est venu partout …
    A quand l’frigo et les égoûts ?

    Merci au grand Georges. Je suis persuadé qu’il aurait détesté se voir en ligne autrement que pour ses chansons.

  2. Merci pour cette excellente parodie de Georges, que je t’encourage à transmettre à JCFrog et adapter avec lui.
    Le pire, puisqu’on se connait, c’est que je suis certain qu’il ne t’a fallu moins d’une heure pour cette adaptation.

    La question de l’exposition de la vie privée est également évoquée par Georges avec beaucoup d’humour dans les « trompettes de la renommée ». Un texte à relire et qui n’a pas besoin de réécriture tant il me semble parfaitement d’actualité

  3. Sincèrement ? Il m’a fallu 10 minutes, le plus long étant de tout retaper lorsque j’ai validé sans avoir rempli les champs à gauche. Donc tout perdu :p
    Je suis un boulet informatique j’te dit ^^

  4. Françaises, Français,
    Belges, Belges,
    Monsieur le Toulousain le plus bas de ce côté-ci de la Seine,
    Chers amis communiquants de 3D,
    Public Chéri mon amour…

    S’il en est des regards langoureux qu’on promène dans les rayons lingeries de nos grandes surfaces à l’heure du 12-14 que beaucoup prennent sérieusement en même temps que leur secrétaire dans des hôtels de quartier, je devrais donc me sentir honteusement coupable de n’avoir pas su, pas pu, pas voulu ou même simplement pas eu envie d’exposer ainsi à la vulgate les relens passionnants mais aux combien privés de ma vie elle-aussi privée, tout autant que TF1 ou la SNCF dès que notre Président en aura retrouvé les clefs.

    Oui, affirmai-je donc au sortir d’une soirée de débauche vervienne mais non sexuelle, la renommée ne me sied point, tout comme elle n’allait pas au grand Georges qui s’en exaspérait souvent. Vanité, et vanités, tout est dans le vanité, disait ainsi Mme Lemaitre en rangeant ses accessoires de mode et de maquillage dans le petit bagage conçu à cet effet. Gageons donc que mieux qu’elle je pratique les langues étrangères et en particulier celle qui s’éructe guturallement au perfide pays d’Albion.

    Reprenons donc ensemble ce qui me vint à l’esprit, les parole des trompettes, vous les connaissez tous et l’air au moins aura de cela connu que tous le fredonnent, fut-ce sans le savoir…

    Je vivais à l’écart de l’internet public,
    Virant tous les cookies et les spams iniques
    Qui voulaient tous savoir ce que j’faisais d’ma vie,
    Et comment par exemple je refaisais mon lit.
    Chaqu’ matin que Dieu fait, je me lève aux aurores
    Afin que le p’tit déj soit servi de tous bords
    Et que, sous peine de choir aux quolibets d’ma femme,
    Il faut que cela tourne et soit envoyé sans drames

    {Refrain:}
    Les couettes,
    Et les lits refaits
    Ce n’est point pour moi
    Je le sais

    Manquant à mes devoirs les plus élémentaires,
    Je balance mes enfants à l’école primaire,
    Tout en ayant pris soin, ma femme m’en sait gré
    D’avoir d’abord vu, ce qu’ils avaient sous l’nez
    Imaginez deux s’condes que je puisse le dire,
    Que je le spamme ou pire, que je puisse l’écrire,
    Sur un blog, sur twitter, ou en faire une chanson,
    Mon lit n’est donc pas fait, faites-vous en une raison !

    {Refrain:}
    Les couettes,
    Et les lits refaits
    Ce n’est point pour moi
    Je le sais

    Manquant à la pudeur la plus élémentaire,
    Dois-je mettre des photos en spam publicitaire,
    Dois-je faire un twit ou prendre position,
    Pour donner des nouvelles de mes fornications ?
    Mon lit reste quand même la dernière des barrières,
    Qui me permet encore de croire salutaire
    Le secret dans lequel je vis plein de travers,
    Et qui me permet donc de le vivre fort et fier !

    Les blogs,
    Les trucs publiés,
    Je les ai laissé de côté !

    Est-ce quelque chose comme cela que tu voulais, Laurent ? ^^

  5. Un boulet ?? personne n’est nul en info !!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :