Publié par : Bénédicte | 17 décembre 2009

Au secours des cochons!

PED, PVD, PDEM, PMA, NPI, BRIC et le petit dernier né « PIGS » sont les acronymes les plus usités pour classer les pays selon leur développement économique et humain… Cette jungle de mots et de sigles indigestes n’est-elle finalement pas la parfaite illustration de l’état de jungle qui règne souvent au sein des relations entre pays ?

Sans entrer dans le détail de ces critères de classement, deux réflexions me viennent spontanément à l’esprit :

La première issue de ce nouvel acronyme méprisant que les milieux financiers ont choisi pour désigner quatre pays de l’Union Européenne aux finances peu orthodoxes, voire dans une situation désastreuse à en juger le niveau de la dette publique grecque qui atteint 120% du PIB : PIGS comme Portugal, Italy, Greece, Spain… Oui! Vous avez bien lu : PIGS comme « cochons »!!! Terminologie révoltante qui est en train d’envahir les médias et remplacer la terminologie guère plus sympathique de « Club Med » désignant ces mêmes pays d’Europe du Sud… et il y a fort à parier que ce sigle fera désormais partie du vocabulaire quotidien des économistes. Quatre pays stigmatisés à jamais, rabaissés au rang de « cochons » par la toute puissance perverse d’investisseurs qui se croient tout permis, relayée largement par les médias soucieux du « poids des mots, du choc des photos »…

Réaction ? Rien, zéro, le silence!

Au sein de l’Union des 27, on évoque désormais la « solidarité européenne » pour venir à la rescousse de ces nations perdues… Cette solidarité ne passe t-elle pas avant tout par le respect dans le choix des mots et la désignation des nations amies que l’on prétend vouloir secourir? Pas d’union sans respect mutuel, pas d’Union sans une communication de qualité ! Où sont passés nos diplomates?

Autre point : certains se sont battus pendant des années, avec succès, pour bannir les expessions « Tiers Monde » ou « pays sous-développés », jugées peu respectueuses et peut-être figeant à jamais les pays-membres dans l’immobilisme, pour les remplacer par le terme générique plus politiquement correct et dynamique de « Pays en Développement ». Alors, la leçon de l’histoire et de ses bévues diplomatiques serait-elle déjà oubliée ? N’est-ce pas un peu facile de cataloguer des Etats-Nations en jouant avec les lettres et les mots ?

Seconde idée, plus légère, que m’inspirent toutes ces désignations :

La typologie des pays a emprunté aux sciences de la nature la comparaison avec un organisme : dire d’un pays qu’il est en voie de développement (PVD) ou en développement (PED) revient à constater qu’il a dépassé un certain seuil critique d’évolution et à comparer son stade de croissance avec celui d’autres pays.

La comparaison avec la nature va plus loin, à en juger l’usage fait du bestiaire. On a parlé de PIGS et certains ont poussé même le jeu de mots en qualifiant ironiquement les PIGS de « mouton noir de l’Europe ». Pour les animaux de ferme, c’est vu.

Mais il y a aussi les NPI, vous savez, les Nouveaux Pays Industrialisés ! On a estimé pertinent également de faire appel au répertoire animalier pour classer ces pays qui, selon l’animal qu’ils représentent, se situent dans les Pays Développés ou les Pays en voie de Développement… Il fallait y penser ! Ainsi, Corée du Sud, Taïwan, Singapour, Hong Kong sont communément appelés les « 4 Dragons » tandis que les « Bébés Tigres » rassemblent la Malaisie, l’Indonésie, la Thaïlande, les Philippines et Brunei et les « Jaguars » le Mexique, le Brésil, l’Argentine, le Chili, la Colombie et le Vénézuela…

Jean de la Fontaine aurait finalement pu écrire l’histoire des relations économiques internationales…

Maître Jaguar sur un arbre perché

Tenait en sa gueule une liasse de dollars

Maître PIGS par l’odeur alléché,

Lui tient à peu près ce langage :

« Hé, bonjour Monsieur le Jaguar,

Que vous êtes bien industrialisé! Que vous me semblez riche !

Sans mentir, si votre expansion économique

Se rapporte à votre modernisation,

Vous êtes le Dragon de la planète. »

On n’a rien inventé finalement… L’histoire des relations humaines et économiques « inter-nations » ressemble à une vaste jungle au sein de laquelle une nouvelle race vient d’être introduite : les fameux PIGS ! Gageons que cette race n’est pas en voie d’extinction et qu’elle devrait prospérer même dans les mois à venir…

Publicités

Responses

  1. Merci pour ce billet d’humeur qui porte haut et fort un message … fort 😉
    Je complèterai avec une réflexion d’un ancien ministre de la patrie de Démis : si la Grèce était avant l’UE un pays de type Nord pour le Sud, elle est aujourd’hui, prise dans l’engrenage d’une Europe de plus en plus sclérosante, devenue un pays de type Sud pour le Nord.
    A méditer.

  2. bravo vraiment moi je suis pas un cochon comme ils disent mais il vont nous trouver quelque chose d’autres pour nous
    Majid de tunisie


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :