Publié par : Alix | 18 février 2010

De la «génération des parents» à la «génération des transparents»

A voir les « jeunes » internautes s’exhiber et partager leurs expériences sans complexe sur Internet (Facebook, MySpace, Twitter, etc.), on pourrait penser que ceux-ci ont perdu toute notion de vie privée. Et s’ils ne faisaient qu’appliquer à Internet ce que leurs parents et grands-parents ont conquis en termes de libertés dans la société ? Finalement, les 70’s, la libération sexuelle, etc. ont été des phénomènes de société qui ont également offusqué une partie de la population de l’époque….A chaque époque son choc culturel et moral donc.

Pour  Josh Freed, un célèbre éditorialiste canadien, le penchant (le mot est faible dans certains cas !) des jeunes à tout dire sur Internet constitue la plus importante fracture générationnelle depuis des décennies : « d’un côté, nous avons la génération des parents, de l’autre, la génération des transparent ». La première cherche à protéger sa vie privée à tout prix, l’autre sait à peine ce que vie privée signifie. Il faut dire que même au stade d’embryon, ils étaient déjà filmés par une échographie dans le ventre de leur mère ! La génération des parents, elle, voit cette transparence comme un fléau. Elle est souvent frileuse à l’idée de communiquer un n° de carte bleue en ligne, de partager des données personnelles, etc.

Mais cette génération des transparents est-elle pour autant perturbée ? En danger ?
Je dirais oui et non…En danger certainement puisque bien sûr le libre accès à la Toile autorise malheureusement de nombreuses dérives. D’un autre côté, de nombreux jeunes partagent publiquement énormément de données personnelles et sont malgré tout en bonne santé et normaux. Ils ont simplement une autre définition de la vie privée. Observons le contexte dans lequel ils grandissent : vidéosurveillance, traçabilité des communications et des paiements bancaires, etc. Les nouvelles technologies et plus globalement la numérisation de la société font que nos données sont en permanence enregistrées, suivies, archivées parfois. Alors, quitte à partager des informations, allons-y franchement 😉

Nos grands-parents rassemblaient des photos jaunies dans un album pour les générations à venir. Le jeune d’aujourd’hui, dans un sens, fait de même en s’exprimant librement sur la Toile. Une façon de rester éternel ?

Une chose est sûre, en matière d’Internet, ce sont rarement les parents qui forment les enfants, plutôt l’inverse. La génération des parents souffre donc de ne pas avoir cette compétence qu’ils pensent innée. Ils ne maîtrisent pas les différents outils et par conséquent n’ont pas de contrôle sur leurs enfants ! Les jeunes le sentent bien et cela les incite d’autant plus à se ruer dans l’arène publique pour se libérer des interdits ou contraintes habituelles données par leurs parents ou l’école.

Mais rien n’est impossible, Il ne tient qu’à la génération des parents de s’y mettre (c’est déjà le cas pour beaucoup fort heureusement !) pour mieux comprendre les usages, les limites et les richesses de ces outils.

Allez, pour finir, une petite illustration « vie privée » avec un petit clin d’œil au logo de l’agence :

Publicités

Responses

  1. […] https://3dcom.wordpress.com/2010/02/18/de-la-%C2%AB-generation-des-parents-%C2%BB-a-la-%C2%AB-generat… […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :