Publié par : Dora | 24 juin 2010

Une presse de plus en plus sous …pression

Contrairement aux idées reçues, le travail d’attaché(e) de presse n’a jamais été une sinécure.

D’autant moins aujourd’hui, que les rédactions sont réduites à la portion congrue : effectifs en réduction, précarisation des équipes, généralisation des pigistes plus ou moins talentueux. Une conséquence de la crise que la presse, généraliste ou spécialisée traverse depuis un nombre d’années qu’on n’ose plus compter. Conséquence : les professionnels des relations publiques se voient souvent opposer des arguments dont voici un florilège recueilli sur le vif : « Je suis débordé, je dois boucler un article pour ce soir, non je ne peux pas me rendre à ce voyage de presse qui m’aurait pourtant bien plus, oui j’ai bien reçu votre mail mais rappelez-moi la semaine prochaine, votre communiqué de presse a fait l’objet d’un classement vertical  et d’ailleurs je ne m’en souviens plus» Bref, au sein des « rédacs » c’est toujours plus et plus vite ! Mais tôt ou tard viendra bien un moment où la presse, sans perdre de vue les réalités économiques, devra s’interroger sur son rôle, ses prérogatives et ses méthodes de travail. Un réflexion qui sera profitable pour les attaché(e)s de presse également, désormais confrontées à des spécialistes de la presse constamment … sous pression !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :